Rechercher
  • Evasion

Est-ce que le succès est gage de bonheur ?

Ce que je retiens de la conférence de Serge Marquis, auteur de "Egoman"," On est foutu, on pense trop".


Loin de moi l’idée de vous assommer d’une énième dissertation sur ce sujet de baccalauréat. J’essaie plutôt de retenir ce qui est le plus cohérent par rapport à l’activité à laquelle je me destine et que je vous propose par Evasion Coaching. La question m’a été posée la semaine dernière par Serge MARQUIS, médecin, auteur québécois, lors de sa conférence sur Toulouse.


L’EGO, meilleur ennemi ou pire ami ?


Ce que j’ai noté est donc que, non, le succès n’est pas gage de bonheur, car le succès est la préoccupation principale de l’EGO. L’ego ne se préoccupe que de lui-même, il pense à se protéger, il sécurise son périmètre et il en veut toujours plus. Il réagit au quart de tour lors de la moindre contrariété, qu’il assimile à un danger à sa survie et c’est ainsi que l’on vit dans un état de stress bien trop souvent et inutilement.


Se préoccuper de son égo, c’est oublier sa véritable identité et s’identifier à ce que l’on possède, à son travail, à sa maladie, à ses croyances à ses opinions . Si je perds mes biens, mon travail ou ma maladie, je ne suis plus rien. Si on s’attaque à mes croyances, à mes opinions, je me sens personnellement attaqué(e) et certains se font exploser juste pour cela… J’en oublie qui je suis, un être à part entière et non un métier, un bien, une croyance.



We miss the show !


Se préoccuper de son égo, c’est omettre de porter son ATTENTION sur ce qui mérite vraiment d’être apprécié à un instant donné et qui n’est autre que cet instant présent . C’est ainsi que l’on manque le SPECTACLE ! L’attention est accaparée par des pensées, des jugements sur les uns, sur les autres voire sur soi-même et elle ne peut se concentrer sur ce moment présent riche en créativité, ce moment qui fait travailler mon imaginaire et me donne la résolution à mes problèmes.


Profiter pleinement de l’instant présent, de la personne qui vous parle, de la couleur changeante du ciel, du bruit de la pluie contre vos vitres, de l’odeur de l’herbe fraîchement coupée, de l’idée qui vous vient à l’esprit, là, maintenant , c’est se donner l’occasion d’ être hyper réceptif à tout ce qui nous entoure. Pas de hamster dans votre tête, comme dit Serge Marquis, pas de petite voix qui vous perturbe et vous mène vers des pensées, au moins préoccupantes, souvent négatives.


« Vais-je y arriver ? », « Que va-t-on penser de moi ? » ,«Et si je me loupe ? » , « De toute façon, ce n’est pas possible, c’est de la folie » , « Ça ne marchera pas »…. Toutes ces petites phrases sont autant de « tue-la –motivation » les unes que les autres quand on tente de s’engager dans un projet. Comment parvenir à s’épanouir dans la réalisation avec autant d’ondes négatives ?

L’EGO au service du bonheur et pas l’inverse !


L’ego est ainsi à la source de nombreuses souffrances humaines inutiles, dévastant sur son passage des vies personnelles et des vies professionnelles et il ne se préoccupe certainement pas de notre bonheur.


A nous de bien réfléchir à notre définition du bonheur, à ce qu’il représente . Se lancer dans un projet, dans une entreprise nécessite une grande motivation et il n’y a rien de plus motivant que de savoir que cette nouvelle aventure contribuera à notre bonheur. Maîtrisons notre ego, il ne doit pas nous éloigner du moment présent. Il doit être apporté à bon escient, à sa juste dose, à la recette de nos projets pour arriver à un succès aligné avec notre raison d’être et là, oui, nous cheminerons allègrement vers notre bonheur. Car, le bonheur est bien le voyage pour chacun de ses riches moments et non la destination, n’est-ce pas ?


Profitons pleinement du voyage, quand le bonheur se présente à nous, au détour du regard rieur d’un enfant, j’dis ça, j’dis rien…

33 vues1 commentaire
Contact

Evasion Coaching

Tel: 06 47 41 99 77

contact@evasion-coaching.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir LinkedIn Icône